fbpx
Pilier de vie,  Programme

Je ne sais pas après tout..

Il y a quelque chose, avec ce confinement, qui s’est accentuée. Une question qui me reste en tête..et c’est l’objet de cet article..On va parler finances et mission de vie !

Si tu ne le sais pas encore, je me découvre à aimer l’argent. Un jour, je discute avec ma mère et elle me dit, je m’en rappelle comme si c’était hier : « Je ne comprends pas, avec ton père, on ne t’a pas éduqué comme ça ».

Cette réaction ne m’a pas surprise. J’ai une relation à l’argent qui s’est développée depuis mes 19 ans. Je suis devenue autonome rapidement, j’avais une bourse et je payais mes factures.

Pendant mes études, j’ai toujours travaillé lorsque je le pouvais. Je mettais de l’argent de côté et je me faisais plaisir^^

Lorsque je suis rentrée sur le marché du travail, je me suis rendue compte de la réalité. Mais, là, avec le recul, je sais ce qu’il s’est passé. Parce que tu vois, pour mes parents, surtout mon père, je serais Professeure des écoles. Et oui, je passais le concours en 2016. Mais finalement, j’échoue et je décide de ne pas me réinscrire. Pour mon père, c’est un peu difficile à encaisser..

Même si j’ai fait des études, je peux te dire que c’est grâce au développement personnel que j’ai appris le plus. Puis lorsque l’entreprenariat se manifeste dans ma tête. Je veux être indépendante mais aussi gagner pas mal d’argent. Là, encore, je vois la réalité..C’est pas si facile que ça en fait.

Et aujourd’hui, nous sommes confinés. Je suis chez moi au chômage technique mais ce n’est pas tout. Et c’est encore trop tôt pour le dire. Ce que je veux partager aujourd’hui, c’est que, à mon sens, c’est toujours les mêmes qui en profitent…

Les personnes qui étaient au chômage avant le confinement,

Les bénéficiaires du RSA,

les bénéficiaires de la garanti jeune.

Alors tu vas sûrement me dire, mais ce sont des aides financières ! Ils ont besoin d’avoir de quoi vivre, car certains ne trouvent pas de travail, que d’autres sont peut-être en incapacité de travailler. OUI ! OUI ! Encore OUI !

Mais ce n’est pas eux que je vise !

Ceux qui ne veulent pas, qui se trouvent des excuses, qui ne passent pas à l’action depuis longtemps..

Ceux qui du coup, sont plutôt ravis de cette situation. Ils n’ont pas à chercher.. on ne peut plus sortir. Et encore, là aussi, ce sont des excuses car pas plus tard qu’hier, Je voyais sur la page Facebook de Pôle Emploi, qu’en raison du Covid 19, des structures ont besoin de renfort..

On pourrait me dire, ce ne sont pas les métiers qui veulent faire ou..ils ont peur d’être contaminés. Bon, ça peut s’accepter.. après quand on est en bonne santé (les gestes barrières peuvent te permettre de travailler). Je ne parle pas des personnes vulnérables évidemment. Bref pour moi, ceux qui trinquent sont les travailleurs, plus précisément, la classe moyenne. Le matériel étant venu tardivement, ils n’étaient pas protégés. Et encore aujourd’hui, ils ne le sont pas toujours comme il le faudrait.

Il y a aussi le personnel médical, qui pourtant, avait sonné l’alarme l’an passé et il y a à peine 6 mois. Mais aussi les caissiers, les pompiers, les auxiliaires de vie, les ripeurs, les éducateurs et j’en oublie. Tu ne remarques pas que les métiers essentiels à notre pays sont sous payés ?

Ce confinement m’a fait réalisé ce que je voulais vraiment. Est-ce que toi aussi, tu en retires quelque chose ? Est-ce que tu t’es rendu compte que ton métier n’avait plus de sens ou qu’au contraire, a confirmé ta vocation ?

Je ne suis pas contre aider financièrement. Je sais que pour certains, c’est une porte d’entrée pour avancer, pour d’autres, une porte de sortie pour créer leur entreprise. Mais aussi, pour faire une pause, une année sabbatique.

Ce n’est pas facile de savoir ce que l’on veut, que ce soit dans sa vie en général ou professionnellement parlant. Chacun a besoin de se découvrir, de vivre, de s’amuser, de faire des expériences aussi diverses les unes que les autres. Bien sûr !

C’est pourquoi, grâce à tout ce que j’ai pu faire, découvrir, expérimenter, et ce n’est pas fini, crois-moi ! Je sais que j’aime enseigner, transmettre, écouter, écrire, conseiller, coacher ! La peur est très souvent l’obstacle qui empêche de passer à l’étape suivante.

Il y a une question qui reste.. pourquoi rêver, pourquoi dire si seulement je pouvais je le ferais, pourquoi parler de ce que l’on compte faire et voir qu’un mois après, rien n’a été fait ? La réponse est en haut.. la question en sous-entend une autre, pourquoi ne pas accepter l’aide proposée ? Pourquoi ne pas faire appel à un professionnel de l’accompagnement ?

Je te propose un exercice d’écriture : Qu’est-ce qui t’arranges dans le fait de ne pas agir ? Tu auras déjà quelques miettes de réponses^^

C’est une question à laquelle j’ai répondu, car tout ce qui me plaît est là, depuis très longtemps (et pour toi aussi, c’est juste qu’on se le cachait). Mais j’ai aussi compris que tout arrive au bon moment, que finalement, c’était parce qu’avant, je n’étais pas prête. Ainsi, je vais postuler pour être Professeure en Lycée. Mais avec cette histoire de confinement, je me forme actuellement en tant que Coach, je continue avec enthousiame et motivation auprès de toutes mes activités sur Internet, car je veux me constituer plusieurs sources de revenus et mes finances se portent de mieux en mieux !

Ne veux-tu pas devenir propriétaire, t’acheter une voiture ? Et admettons que tu comptes sur ton mari, que tu n’ai pas besoin de voiture.. ou que payer un loyer ne te déranges pas. As-tu réfléchi à ta retraite ? Avec ce que nous vivons en ce moment, crois-tu vraiment que l’Etat va t’aider à 100%, peut-être à 80%, 70%, 50% ? Il est propable que tes revenus s’affaiblissent..

Je ne sais pas après tout..

Mais je suis une Femme,

Une Business Woman,

et je le veux, pour toi aussi !

Alors si ça t’appelle, inscris-toi à l’Académie de Kubera : un abonnement mensuel à 9,99 € qui te donne accès à certains de mes programmes mais aussi à un groupe What’s app, un groupe Facebook, un live par semaine, des audios, des workbooks à imprimer et à compléter et bien d’autres..

https://lescuriositesdemelimay.didacte.com/a/course/9997/description

C’est donné à ce prix là, fonce !

Meli May,

Libératrice de curiosités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *